Le Prieuré Saint Géry

Il est des moments qui marquent parfois plus que d’autres. Une parenthèse au Prieuré Saint Géry, en compagnie de Vincent Gardinal, en fait partie. Alchimie parfaite. Lieu, personnalité et terroir. Une belle rencontre.

PrieureStGery35

Le Prieuré Saint Géry, hôtel et restaurant

Dès l’arrivée dans le village pittoresque de Solre-Saint-Géry, dans la botte du Hainaut, on respire cet air pur qui n’appelle que détente et… gourmandise. Nous avons laissé les tracas du quotidien derrière nous et avons décidés de nous en remettre à la souriante Audrey Lambrechts une fois la porte du Prieuré franchie.

Nous nous félicitons d’ailleurs d’avoir décidé de passer la nuit ici, au calme, en pleine campagne. La maison compte, en effet, six logements douillets et romantiques au possible, à l’image de notre appartement / suite, tout simplement fabuleux.

PrieureStGery8

Mais l’attrait magnétique que procure le lieu, et qui justifie la route parcourue, émane avant tout des cuisines où le chef crée depuis 23 ans, déjà. Au Prieuré, parler de « produit » trouve tout son sens, tant il occupe l’assiette et est au coeur des préparations : il se voit, il se goûte et l’on s’en délecte. Les parts sont généreuses, travaillées de façon classique (les sauces sont par exemple excellentes) et cuisinées avec cette modernité qui trahit le génie de notre hôte.

Avant de passer à table, on se pose en terrasse, une coupe de l’excellente cuvée Brut Sauvage de Ruffus. Les agapes peuvent commencer. Les mises en bouche, en autant de clins d’oeil gourmands que nous adresse le chef, racontent notre pays, comme cette gaufre de Bruxelles à l’anguille fumée et chantilly vodka, ce mini boulet liégeois et sa frite ou cette moule royale et butternut, sans oublier cette pure gourmandise : un oeuf, façon tortilla que nous avons adoré.

PrieureStGery12

PrieureStGery9

PrieureStGery10

Dans l’assiette de Vincent Gardinal

A côté des petits salons cosy, c’est dans la grande salle que nous choisissons de découvrir l’étendue des talents de Vincent Gardinal au travers d’une « Promenade gourmande » en 5 services, vins assortis.

Pour la première entrée froide, le chef est parti du plat classique qu’est la galantine pour y incorporer du foie gras et y apporter le ‘peps’ d’un sorbet aux pommes et condiment à la betterave rouge. Harmonie parfaite des saveurs, le tout est somptueux avec un verre de Sauvignon 2013 du Château Grand Renom, sélectionné par Audrey, en oenophile avertie.

La suite va crescendo avec cette hallucinante langoustine servie sur des asperges du Pertuis, morilles, fèves des marais, parmesan et jus de volaille à la truffe. Ce plat est une merveille. Nous écrivions que le produit est au centre de la cuisine. Il suffit d’apprécier l’impressionnante langoustine pour se rendre compte qu’elle occupe toute l’assiette. Charnue, succulente et divinement préparée, ce mets est d’anthologie.

PrieureStGery14

PrieureStGery4

A l’image des plus grands dont il fait partie, Vincent Gardinal se montre aussi humble que généreux. Il n’hésite d’ailleurs pas à s’assurer régulièrement, en salle, que ses convives passent un bon moment. Qu’il soit rassuré : les sourires enthousiastes en disent long…

S’ensuit une pince de homard préparée en tartare, crème de crustacés et avocat. Un joli vin de Pays de l’Ardèche 2014, le Bouquet Blanc du Guy Farge (majorité de Viognier) apporte une note florale à cette composition. Une touche surprenante est apportée par le caviar Petrossian, serti dans un écrin doré : l’Oeil du Tigre.

PrieureStGery15

C’est un savoureux turbot, divinement cuit, asperges et accompagné d’un divin sabayon au vin jaune en AOP Château-Chalon qui inaugure le premier plat de résistance. Un pur délice. Audrey Lambrechts, qui a compris qu’elle avait affaire à de vrais gourmands, nous a d’ailleurs gentiment laissé la saucière à discrétion, histoire de prolonger le plaisir. Accord réussi avec le Mas de Lunes 2014 du domaine Jeanjean en Languedoc.

PrieureStGery16

PrieureStGery17

Un bel agneau de Lauzelle en trois parties (jarret, épaule et selle), accompagné d’un Château Prieuré Sainte-Anne, un Côtes de Bordeaux 2012, vient dignement clore la ronde des plats.

Les fromages, ou plutôt le « chariot puant » comme le nomme le chef, compte pas moins d’une quarantaine de références, dont la moitié belge. D’un tel choix transparaît à nouveau le désir de partage qu’a le chef. Hallucinant et génial. Malgré les belles portions reçues nous nous laissons – évidemment – aller à quelques découvertes telles que la tomme Suisse à l’ail des ours et le Lu pti fagnou au sirop de la fromagerie du Troufleur à Waimes.

PrieureStGery21

PrieureStGery22

La note sucrée est ensuite apportée par un vacherin aux fraises, sorbet yaourt et pointe d’huile d’olives, avant de terminer en beauté par quelques mignardises comme on en raffole.

Arrivés à ce stade de ce merveilleux repas, avouons que le talent de Vincent Gardinal combiné à sa générosité ont des conséquences : après avoir TOUT mangé et TOUT adoré, un digestif s’impose. Pioché dans une cave à spiritueux impressionnante, l’ « Âge des fleurs », un superbe Cognac de la maison Léopold Gourmel, a précédé une ballade nocturne sous une myriade d’étoiles. Quel repas, quel moment privilégié !

PrieureStGery30

Quittant la table à minuit et demi, on comprend également l’utilité de loger sur place. Une escapade au Prieuré Saint Géry est d’autant plus justifiée qu’elle nous a permis, en chemin, de découvrir les alentours agricoles, la jolie Abbaye d’Aulne à Thuin et de faire une agréable promenade champêtre le long de la Sambre. Et qu’imaginer ici en automne, ses couleurs, ses gibiers…

Trop d’éloges tuent l’éloge. Mais quand même. C’est donc béats d’admiration devant Vincent Gardinal, un chef aussi attachant qu’investi par ses créations, que nous quittons cet endroit de rêve. Mémorable.

A bientôt, chef !

Ouvert tous les jours midi et soir, sauf le lundi et le mardi, de même que le jeudi midi et le samedi midi.

    YoupiNote : 9,5/10

 

Hostellerie Le Prieuré Saint-Géry
Rue Lambot, 9
6500 Beaumont

Tél.: +32 71 58 97 00

http://www.prieurestgery.be

 

PrieureStGery38 PrieureStGery1 PrieureStGery6 PrieureStGery11 PrieureStGery13 PrieureStGery19 PrieureStGery24 PrieureStGery28 PrieureStGery29 PrieureStGery31 PrieureStGery18 PrieureStGery37 PrieureStGery36

FacebookTwitterPinterestLinkedInGoogle+Email

Laissez un commentaire :

2 Comments on "Le Prieuré Saint Géry"

Tenez-moi au courant :
avatar

thomas
Guest
thomas
1 year 18 days ago

C’est avec BonBon, le Comme chez soi et Hof van cleve l’un des meilleurs restaurants de Belgique. En tout cas mon préféré depuis longtemps.

Jennifer
Guest
Jennifer
1 year 18 days ago

Miaaaaaaaaaaammmmmm !!!!!!

wpDiscuz
X
- Enter Your Location -
- or -