Cuisson(s)

Keda Black est une globe-trotteuse culinaire. Pourtant célèbre et reconnue dans le monde entier, elle fuit pourtant toute « peoplisation », adore inventer, créer, imaginer des recettes qu’elle propose dans de nombreux livres de recettes. Avec Cuisson(s), elle nous livre ici un ouvrage aussi poétique qu’insolite.

Cuissons001

Partant du constat évident selon lequel un bon cuisinier doit, avant tout autre chose, maîtriser la cuisson, elle a eu l’idée un peu folle d’un livre, épais mais au format de poche, divisé en mode de cuissons.

Chaque type de cuissons y est détaillé (16 au total), parmi lesquels la braise, la fumée, le sel, la vapeur ou encore l’acidité. Quelques recettes sont, à chaque fois, proposées ainsi que de judicieux conseils (comment obtenir et maintenir tel ou tel type de cuisson, quel aliment convient le mieux à tel type de cuisson,…). On y découvre ainsi les brochettes d’abricots au beurre salé, cuites à la braise, dont les branches de romarin servent de piques ou encore un agneau aux agrumes cuit sous vide.

Ses conseils sont pratiques, intuitifs et l’on y apprend beaucoup sur les bases même de la cuisine.

Cuissons005

Au format d’un livre de poche, à mi-chemin entre le roman et le livre de recettes, « Cuisson(s) » est ponctué de belles photos artistiques de flou, de fumée et de légumes cuits qui participent à son atmosphère étrange et envoûtante. On aurait sans doute aimé une couverture plastifiée, moins fragile. Cependant, le parti pris aussi graphique que conceptuel en font un ouvrage très séduisant, à part.

Un livre original et magnifique, qui invite à prendre son temps. Pour esthètes gourmands.

Keda BLACK, Cuisson(s), Keribus éditions, 2015, 450 p., 34,90€.

Cuissons002

Cuissons004 Cuissons003

Votre commentaire :

Tenez-moi au courant :
avatar
wpDiscuz